Expert-comptable

Expert-comptable : Un expert-comptable est un spécialiste de la finance et de la comptabilité dont le but est notamment de certifier les comptes de votre structure. Chaque mouvement (débit comme crédit) donne lieu à une écriture comptable qui certifie par la même occasion votre trésorerie. Chaque année, il est indispensable de lui fournir toutes vos factures attestant de tous les mouvements financiers de votre société. Aussi, l’expert-comptable peut évaluer vos biens comme vos droits pour toute valeur supérieure à 30 000 euros qui seraient affectés à votre EIRL. Dès le début de votre activité, il est vivement recommandé de trouver un expert-comptable

EURL

EURL : Ce raccourci signifie « Entreprise Unipersonnelle à Responsabilité Limitée ». Il s’agit aussi d’une structure juridique utilisée par bon nombre d’entrepreneurs en France. A la différence d’autres structures (EIRL notamment), l’EURL est une société morale donc les risques patrimoniaux pris par le gérant sont limités aux apports réalisés, notamment en guide de capital social. De plus, l’EURL peut également avoir accès à l’impôt sur les sociétés. De nombreux secteurs d’activité ont recours à ce type de structure comme les commerçants ou encore les sociétés de services.

EIRL

EIRL : Ce raccourci signifie « Entreprise Individuelle à Responsabilité Limitée » ou « Entrepreneur à responsabilité limitée ». L’EIRL dispose notamment de l’avantage selon lequel toute micro-entreprise (notamment auto-entrepreneur) peut devenir une EIRL. Clairement, le principal avantage de l’EIRL est la protection de l’ensemble du patrimoine du gérant qui n’est pas confondu avec celui de la structure comme c’est le cas avec l’EI. Aussi, les gérants peuvent choisir entre l’impôt sur les sociétés ou l’impôt sur le revenu. Cela permet donc d’optimiser la fiscalité de l’entreprise sans que les biens personnels ne soient engagés. Une bonne nouvelle pour tous les entrepreneurs de France qui sont ainsi couverts de façon plus efficace.

EI

EI : Ce raccourci signifie « Entreprise Individuelle ». Cette structure est tout simplement la forme juridique d’entreprise la plus utilisée en France. A divers titres, notamment car les formalités afférentes sont simples et rapides. Une aubaine en France. Aussi, il existe divers types de EI comme les commerçants, les artisans ou encore les professions libérales (kiné, avocat, orthophoniste, etc…). Les démarches sont notamment plus simples car le gérant est alors la personne physique principale, il n’y a pas la notion de personne morale comme c’est le cas chez les SA ou les SARL. A cet effet, le structure ne dispose d’aucun patrimoine propre puisqu’il s’agit de celui de la personne physique (le gérant).

Enregistrement EIRL

Enregistrement EIRL : L’enregistrement EIRL est une étape clé dans la création même de votre structure. Vous devez dans un premier temps réaliser un enregistrement au registre du commerce auquel vous dépendez, il s’agit alors de l’immatriculation de votre structure au niveau des autorités compétentes. Vous pouvez également l’enregistrer auprès d’un registre spécifique qui doit obligatoirement être lié au greffe du tribunal de commerce. Dès la préparation de vos produits et de vos services, vous devez alors obligatoirement réaliser cet enregistrement afin que vous existiez en tant qu’EIRL.

Page 1 sur 212