Auto-Entrepreneur

Le statut juridique d’auto-entrepreneur vise à la simplifier la création d’entreprise. L’auto-entrepreneur qui exerce son activité individuellement dispose de certains avantages notamment fiscaux avec la possibilité d’être prélevé à la source de son impôt sur le revenu, il ne doit néanmoins pas dépasser un certain seuil de chiffre d’affaires, 83 200 euros pour la vente de marchandises et 33 300 euros pour la vente de services en 2012.

La responsabilité de l’auto-entrepreneur n’inclut pas ses biens personnels qu’il peut distinguer de son statut d’auto-entrepreneur. La comptabilité est simplifiée avec seulement l’obligation de tenir un registre des achats et recettes.