Frédéric Lefebvre continue son effort pour soutenir les TPE et les PME

Frederic-Lefebvre

Occupant aujourd’hui le centre de l’attention du gouvernement, qui entend bien en faire les principaux artisans de la sortie de la crise économique que traverse actuellement le pays, les TPE et les PME restent particulièrement touchées par la méfiance des établissements bancaires, qui montrent de plus en plus de réticences à leur accorder les crédits nécessaires à leur développement et leur survie.

Soucieux d’apporter tout son soutien à ces acteurs majeurs de l’économie, Frédéric Lefebvre, Secrétaire d’État chargé des PME, a ainsi mis en place, depuis quelques mois, un certain nombre de dispositifs permettant de contrôler l’implication de l’ensemble des professionnels du domaine bancaire dans le soutien des TPE et des PME, comprenant notamment un indicateur géré par la Banque de France.

S’intéressant tout particulièrement aux crédits d’un montant inférieur à 25 000 €, le Secrétaire d’État a ainsi décidé de convoquer les représentants des groupes bancaires ayant le plus et le moins participé au soutien des TPE et PME, pour s’entretenir avec eux des actions qu’il serait possible d’envisager, afin de parvenir à offrir, à ces structures, les moyens de réaliser leurs objectifs dans les meilleures conditions.

Déterminé à mettre en place un cadre toujours plus favorable, Frédéric Lefebvre a aussi révélé qu’il souhaitait mettre les préfets à contribution, ceux-ci devant recevoir, dans quelques jours, une circulaire les appelant à « soutenir et accompagner les TPE et PME qui rencontrent des difficultés », cette dernière venant donc compléter le numéro azur déjà mis en place pour apporter soutien et l’aide aux dirigeants d’entreprise en difficulté.